Tarif B1

Présentation du tarif B1 du gaz naturel

Le tarif réglementé B1 concerne le chauffage des locaux d’habitation des clients résidentiels, plus éventuellement la cuisson et l’eau chaude. Le tarif B1 s’adresse aux particuliers qui font chez eux souvent un usage complet du gaz. Les consommations des clients en tarif B1 sont relativement importantes puisqu'elles sont comprises entre 6000 et 30 000 kWh/an (6 et 30 MWh par an).

Le tarif B1 est aussi proposé aux professionnels pour des consommations annuelles comprises entre 6 et 30 MWh. Il concerne des locaux de taille moyenne (chauffage au gaz, jusqu'à une superficie de 200 m2).

Malgré des logements français souvent chauffés à l’électricité, le chauffage au gaz progresse. Il y a donc de plus en plus d’abonnés au tarif B1. C’est d’ailleurs le tarif le plus fréquent avec environ 6 millions de clients.

L’abonnement du tarif B1 est onéreux, par rapport aux tarifs Base et B0, mais le prix au kWh est bien moins coûteux qu’en tarif base ou B0. Le client moyen en B1 consomme 20 000kWh/an, pour une facture annuelle située autour de 1300 euros.

Le tarif réglementé du gaz B1 est commercialisé par GDF Suez Energies France (professionnels) et GDF Suez DolceVita (particuliers). Il n'est pas concerné par la disparition des tarifs réglementés et continuera à exister au-delà du 31 décembre 2015.

Le tarif B1 ou le tarif B2I ?

Si la consommation annuelle est inférieure à 30 000 kWh, le consommateur relève du tarif B1. Dans le cas contraire, il relève du tarif B2I. Généralement, un local ou un logement d'une superficie inférieure à 200m2 relevera du tarif B1 tandis qu'un logement ou local dont la superficie est supérieure à 200m2 relèvera du tarif B2I.

Avant le 1er avril 2014, les barèmes des prix B1 et B2I étaient différents pour les locaux hors usage d'habitation, tandis qu'ils étaient identiques pour les locaux à usage d'habitation. Depuis le 1er avril 2014, conformément à une décision du Conseil d'État qui avait jugé la distinction tarifaire entre locaux à usage d'habitation et locaux hors usage d'habitation illégale, il n'existe plus qu'un seul barème commun à tous les usages du gaz. De fait, il n'y a donc plus de différence, en termes de tarifs, entre le tarif B1 et le tarif B2I.

En revanche, il est important de noter que le tarif B1 n'est pas concerné par le fin des tarifs réglementés alors que le tarif B2I l'est. De plus, un consommateur quittant les tarifs réglementés B1 peut y revenir à tout moment tandis qu'un consommateur quittant le tarif réglementé B2I ne peut plus ensuite y revenir.

Prix du gaz en tarif B1

Grille tarifaire du tarif B1 en vigueur au 1er avril 2014

Tarifs de vente du gaz naturel sur le réseau GrDF – Tarif B1 (consommation annuelle comprise entre 6 000 et 30 000 kWh) au 01/04/2014
  Prix HT* Prix TTC**
Abonnement 173,76 €/an 214,99 €/an
Prix du kWh Zone tarifaire 1 4,60 c€/kWh 5,67 c€/kWh
Zone tarifaire 2 4,66 c€/kWh 5,74 c€/kWh
Zone tarifaire 3 4,72 c€/kWh 5,82 c€/kWh
Zone tarifaire 4 4,78 c€/kWh 5,89 c€/kWh
Zone tarifaire 5 4,84 c€/kWh 5,96 c€/kWh
Zone tarifaire 6 4,90 c€/kWh 6,03 c€/kWh

* Prix HT tels qu'affichés dans la Délibération de la Commission de régulation de l'énergie du 20 mars 2014 portant vérification de la conformité du barème des tarifs réglementés de vente de gaz en distribution publique proposé par GDF Suez pour le mois d'avril 2014 à la formule tarifaire fixée par l'arrêté du 27 juin 2013 et sur le site de GDF Suez Energies France. Toutefois, ces tarifs HT comprennent en fait la CTSSG et la CSPG. Par contre, ils sont à majorer de la CTA, de la TICGN et de la TVA.
** : Prix TTC tels qu'affichés sur le site de GDF Suez Dolce Vita. Ces tarifs comprennent la CTSSG, la CSPG, la CTA, la TICGN et la TVA.

Le tarif réglementé B1 et les zones tarifaires du réseau GrDF

Le prix du kWh de gaz naturel dans le cadre du tarif B1 varie selon la zone tarifaire dans laquelle est située le lieu de consommation. En zone tarifaire 1, le prix du kWh est plus bas tandis qu'en zone 6, il est le plus cher. La différence entre le prix du kWh en zone 1 et zone 6 est d'environ 6 à 7%.

La différence de prix traduit en fait les différences en termes de coûts d'acheminement supportés par GDF Suez selon le lieu de consommation.